Si vous avez participé à ce soin et souhaitez apporter votre témoignage, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires en bas de cette page ou à m’envoyer un message en privé si vous préférez. Je suis toujours curieuse de connaitre vos retours ! 🙂

***

Il se peut que vous ayez senti les choses bouger en vous (émotions, état d’âmes, relations avec l’entourage, rêves et nuit agitée…) quelques jours avant la séance.

Cette séance a été puissante et très riche. De nombreuses choses ont été travaillées et débloquées, donc je n’ai pas pu tout percevoir et tout répertorier.

Néanmoins, ce qui se dégageait en dominante du groupe, c’était un travail important autour des peurs en tout genre : peur d’agir, peur de se tromper, peur de s’exprimer, peur de dire non, peur de s’écouter, peur de manquer…

Ce soin a travaillé notamment sur tout ce qui était lié à la peur d’une autorité sur soi et sur les conditionnements que cela a pu entrainer au niveau du verrouillage de l’expression de soi. En effet, dans l’enfance, il y a comme un transfert de l’écoute de soi au profit de l’écoute d’une autorité parentale. Ainsi, on se coupe peu à peu de ce qu’on ressent, de ce qu’on souhaite, de ce qu’on est même parfois, pour correspondre à ce qu’on attend de nous et à ce qu’on nous demande. La peur d’être grondé, rejeté/abandonné et finalement la peur de ne pas être aimé va nous faire perdre confiance en nos ressources et en notre guidance intérieure. On finit par se définir à travers ce qu’on attend de nous, on veut rendre fier papa/maman donc on se conforme à ce qu’ils souhaitent, en laissant de côté ce qu’on souhaite vraiment tout au fond de nous.

Pendant la séance, il y a donc eu une sorte de reconnexion à soi qui a été amorcée, à des degrés divers selon le rythme de chacun, et qui se poursuivra en temps et en heure dans les semaines/mois à venir. C’est comme si on levait le poids des interdictions du père pour devenir son propre “père intérieur”. La validation de ce qu’on fait et de ce qu’on est doit peu à peu venir de soi et non pas de quelqu’un d’autre.

Ce qui ressortait dans le groupe c’était le fait de se donner le droit d’agir, de penser, de s’exprimer tel qu’on est, sans attendre une permission et/ou en mettant de côté la désapprobation d’autrui, la culpabilité, le fait de se sentir redevable… etc

Chez beaucoup il y a une peur de se lancer dans ce qu’on souhaite, une peur de se mettre en mouvement concrètement dans la direction souhaitée car on a peur (de l’inconnu, de se tromper, de ne pas être capable…). Nous sommes encouragés à nous mettre davantage en mouvement pour agir dans le sens du monde qu’on veut construire et faire sauter des verrous de peurs qui nous paralysent.

Un grand ménage au niveau des liens relationnels et de leur influence a été fait, pour aider à sortir de l’influence limitante de certains : les liens avec le père bien sûr, mais aussi les liens avec toutes les autres personnes qu’on peut croiser et qui nous renvoient d’une certaine façon cette image du père qui restreint et qui exerce une autorité par la peur, que ce soit des hommes ou des femmes d’ailleurs.

En parallèle de tout cela, une grande force d’Amour “cosmique” (je ne sais pas comment appeler ça autrement !) a inondé chacun, baignant toutes nos petites cellules d’un Amour inconditionnel qui a rempli tous nos vides intérieurs, nettoyé et pansé nos plaies, réparé certaines choses brisées en nous… Chez certains il était difficile d’accepter et d’accueillir cet Amour car il ne s’en sentait pas digne, mais chacun a ouvert selon ses possibilités du moment sa “porte intérieure” à cette Énergie bienfaisante, protectrice et aimante…

Physiquement, la séance a oeuvré au niveau de tout le corps, et plus particulièrement au niveau de la tête, de la gorge et du coeur.

Ce que j’ai senti n’est pas exhaustif et ne résume pas l’ensemble de ce qui s’est passé pendant la séance.

Chacun a reçu et utilisé ces énergies comme cela lui était le plus favorable.

La séance que vous avez reçu va continuer à agir et être intégrée par votre structure énergétique pendant environ 2-3 semaines.

À la suite de ce soin, dans les jours à venir :

Dans les jours qui suivent, je conseille aux participants de boire davantage d’eau.

Il est tout à fait possible que pendant quelques jours vous ayez envie de moins manger ou de manger différemment, peut-être plus léger. Écoutez-vous si cela vous arrive, c’est une suite logique du soin ! 😉

D’autres personnes pourront avoir des douleurs, des émotions un peu tristes ou désagréables remonter (mal aux jambes, maux de ventre, de gorge, de tête…..) : accueillez-les, laissez-les sortir… Tout est juste…

Vos rêves seront peut-être inhabituels, plus agités ou au contraire plus calme. Tout dépendra de ce qui aura été travaillé chez vous pendant la séance et de votre façon de réagir au soin.

Vous pourrez également remarquer des changements de comportements dans votre entourage, des situations qui se débloquent soudainement … etc

Enfin, si vous avez des questions par rapport à certaines sensations, n’hésitez pas à m’envoyer un mail : Contacter Fanny

Merci à tous ! <3

Fanny

Fanny

Fanny

Fanny aide ceux qui le désirent à se reconnecter à leur enfant intérieur et à qui ils sont vraiment au fond d'eux-même, afin de ramener plus de joie et de légèreté dans leur quotidien.
.
> Retrouvez son livre ici : Petit manuel du soi
> Les packs "Coups d'pouce : Confiance en soi - Harmoniser ses relations - Gérer sa colère...et bien d'autres à venir..."
Fanny