Compte-rendus des soins collectifs

Compte-rendu – Séances IPR – Mars 2020

Si vous avez participé à ce soin et souhaitez apporter votre témoignage, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires en bas de cette page ou à m’envoyer un message en privé si vous préférez. Je suis toujours curieuse de connaitre vos retours ! 🙂

Il se peut que vous ayez senti les choses bouger en vous (émotions, état d’âmes, relations avec l’entourage, rêves et nuit agitée…) quelques jours avant la séance.
Si vous ne vous souvenez plus dans quel groupe vous vous êtes inscrit(e), c’est noté dans le mail de rappel que vous avez reçu avant la séance.

Vous pouvez ensuite vous connecter à la séance dans un créneau de 24h00 après le début.


Groupe de la séance débutant à 20h00

La séance a débuté par une phase d’enracinement et par une libération au niveau de mémoires transgénérationnelles qui enfermaient dans des schémas de comportement, notamment en lien avec le fait d’oser se révéler, d’oser prendre son envol, s’assumer et ne plus avoir peur de qui on est et de le montrer. Il ressortait aussi un travail par rapport aux blessures liées au rejet, à l’exclusion, au fait de sentir différent et jugé. En miroir, en soi cela renvoie aussi au fait de ne pas accepter certaines parts de soi, de se juger, de ne pas assumer certaines facettes.

La séance va donc aider à aller vers plus d’acceptation de soi afin d’aller vers un déploiement de qui on est.

Ça œuvrait également par rapport à des peurs du changement, en lien avec un attachement au passé (une situation, une relation, des habitudes…), comme si on se cramponnait à ce qui était connu par peur du nouveau et de l’inconnu qui est peut-être en face de nous.

Donc une séance qui va aider à sortir des sentiers battus et à oser être davantage soi-même au quotidien, en accordant plus d’importance à nos rêves, nos idées, nos besoins et envies.

Physiquement, ça a surtout travaillé au niveau des jambes, du ventre et de la poitrine.


Groupe de la séance débutant à 21h00

Pour commencer, la séance a débuté par une phase d’actualisation de la connexion terre/ciel, comme pour ramener une meilleure stabilité à toute la structure énergétique et pour se recentrer.

Ensuite, ça a principalement oeuvré au niveau du coeur : émotionnel, enfant intérieur, freins à la joie, blessures en lien avec la trahison, dépendance, notion de vide/de séparation, et toute la colère que ces situations ont pu générer.

La séance va aider à extérioriser des émotions, à couper certains liens qui n’ont plus lieu d’être et à se recentrer sur soi, sur sa guidance intérieure pour avancer.

Il y avait aussi l’idée de s’affranchir d’un besoin d’approbation, d’une peur de l’autorité pour avancer en se faisant confiance et en se calant sur son coeur, ses envies, ses idées pour se laisser guider et non plus freiner par des peurs liées aux autres.
Physiquement, ça a surtout travaillé au niveau de la poitrine et de la gorge.


Groupe de la séance débutant à 22h00

J’ai commencé la séance par un gros focus sur l’enracinement. En effet, le soin est venu oeuvrer par rapport à tout ce qui peut nous couper de notre enracinement et qui nous fait nous replier sur nous-même, au lieu de nous redresser fièrement et de nous déployer vers le haut (ciel) et vers le bas (terre).
Ça travaillait donc par rapport à des peurs et par rapport au fait de se renfermer sur soi et de déployer des protections entre les autres et soi-même. Il y avait l’idée de se délester et de se libérer de toutes les mémoires et émotions en lien avec le fait de se sentir menacé, attaqué, jugé, rejeté… pour aller vers plus d’ouverture et de connexion avec l’extérieur.
Cette ouverture à l’extérieur est quelque chose qui est nécessaire et qui va permettre un meilleur alignement avec soi-même et une meilleure utilisation de son potentiel, car en restant « caché », replié sur soi, on ne se permet pas de rayonner pleinement les belles qualités et énergies qui sont en nous.
Il y a des blessures qui guérissent, et c’est comme la chenille qui devient papillon et qui est maintenant prête à sortir de sa chrysalide et à montrer au monde sa nouvelle forme et ses nouvelles couleurs. On conseille donc de ne pas résister à la transformation et d’oser davantage se dévoiler.
Physiquement, ça a surtout travaillé au niveau de la poitrine et du ventre.


Ce que j’ai senti n’est pas exhaustif et ne résume pas l’ensemble de ce qui s’est passé pendant la séance.

Chacun a reçu et utilisé ces énergies comme cela lui était le plus favorable.

La séance que vous avez reçu va continuer à agir et être intégrée par votre structure énergétique pendant environ 2-3 semaines.


À la suite de ce soin, dans les jours à venir :

Dans les jours qui suivent, je conseille aux participants de boire davantage d’eau.

Il est tout à fait possible que pendant quelques jours vous ayez envie de moins manger ou de manger différemment, peut-être plus léger. Écoutez-vous si cela vous arrive, c’est une suite logique du soin.

D’autres personnes pourront avoir des douleurs, des émotions un peu tristes ou désagréables remonter (mal aux jambes, maux de ventre, de gorge, de tête…..) : accueillez-les, laissez-les sortir… Tout est juste…

Vos rêves seront peut-être inhabituels, plus agités ou au contraire plus calme. Tout dépendra de ce qui aura été travaillé chez vous pendant la séance et de votre façon de réagir au soin.

Vous pourrez également remarquer des changements de comportements dans votre entourage, des situations qui se débloquent soudainement … etc

Enfin, si vous avez des questions par rapport à certaines sensations, n’hésitez pas à m’envoyer un mail : Contacter Fanny

Merci à tous !

Fanny