Phytothérapie

Fiche : le pissenlit

Nom latin : Taraxacum officinale

Famille des astéracées

Le pissenlit est une plante herbacée vivace de 10 à 30 cm de haut que l’on trouve un peu partout : champs, prairies, talus, chemins… Son nom vient de « Pisse au lit » qui rappelle ses propriétés diurétiques.

On utilise les feuilles, ramassées au printemps, ainsi que les racines, récoltées en mai-juin et en automne.

Principes actifs

La racine est riche en inuline et contient également des principes amers (lactones sesquiterpèniques, triterpènes), des acides phénols, des stérols et du fructose.

Les feuilles, riches en manganèse, contiennent les mêmes principes actifs que la racines avec en plus : des flavonoïdes, des sels de potassium, des hétérosides de lactones sesquiterpèniques et des coumarines.

Propriétés du pissenlit

  • Diurétique.
  • Détoxifiante pour l’organisme.
  • Cholérétique (feuille) : stimule la production de bile.
  • Cholagogue (racine) :  stimule l’évacuation de la bile vers l’intestin.

Indications

  • Rétention hydrique.
  • Insuffisance rénale.
  • Perte d’appétit.
  • Troubles digestifs mineurs.
  • Cellulite, obésité.
  • Élimination des calculs rénaux et biliaires.

Contre-indications : Plante fortement déconseillée en cas d’occlusion des voies biliaires. En cas de calculs biliaires, demandez un avis médical avant de consommer du pissenlit.

Utilisation

  • Infusion : Faire infuser 10 minutes 15g de feuilles ou racines séchées pour une tasse d’eau frémissante.
    2 tasses par jour, 1h après les principaux repas.
  • En salade : les jeunes pousses, moins amères, sont riches en magnésium, vitamines A et C.