Symbolique des maux

Maladie d’Alzheimer : symbolique

La maladie d’Alzheimer est la forme de démence la plus répandue.

C’est une maladie neurodégénérative : progressivement, les neurones ne fonctionnent plus, entrainant pertes de mémoire puis perte progressive des autres fonctions cognitives.

Symbolique de la maladie d’Alzheimer

  • Nombreux conflits de séparation tout au long de la vie.
  • Être dans une double contrainte toute sa vie : avoir besoin du contact avec l’autre mais avoir besoin d’être dans sa bulle, d’avoir une distance avec l’autre.
  • Vouloir oublier certaines choses passées, certains souvenirs.
  • Désir inconscient de terminer sa vie.
  • Vouloir fuir sa réalité.
  • Difficulté chronique à faire face et à accepter ce qu’on vit.
  • Se rendre insensible à ses émotions et à ce qu’on vit.
  • Se replier dans sa bulle, par désespoir ou mal de vivre, fuir une situation.
  • Se sentir délaissé et pas reconnu.
  • Vivre dans le passé, se désintéresser du présent.
  • Peur extrême de la vieillesse, de la mort.

Lorsque survient la maladie (c’est valable pour toute maladie), c’est pour satisfaire un besoin : un des symptômes permettra de combler ce besoin, même si par ailleurs tous les autres symptômes de la maladie sont très gênants . C’est un mécanisme contrôlé par la partie droite du cerveau (qui gouverne les émotions, l’imagination… etc), pas par la partie gauche qui contrôle la logique.  En gros, si le malade tire un bénéfice de sa maladie, il pourra entrer en résistance avec la guérison pour conserver ce bénéfice, même si par ailleurs, les symptômes sont très gênants et pénibles pour lui. C’est bien sûr un mécanisme inconscient qui n’est pas du tout gouverné par la logique de la personne. C’est le coté émotionnel primaire inconscient qui parle.

Par exemple avec la maladie d’Alzheimer, pour quelqu’un qui chercherait le contact avec l’autre tout en gardant une distance  : le malade qui perd peu à peu son autonomie devient dépendant d’autres personnes qui vont prendre soin de lui et il s’enfonce peu à peu dans sa bulle (perte de mémoire etc) : il gagne le contact avec les autres tout en restant dans son univers.

C’est un exemple, cela ne s’applique pas pour toutes les personnes atteintes d’Alzheimer. Chaque personne doit identifier le « bénéfice » inconscient qui est tiré de la maladie. Pour certains, la perte de mémoire peut permettre d’oublier des souvenirs qui les hantent, par exemple.

Dans tous les cas, il est important d’apporter de l’amour et du soutien aux personnes atteintes de cette maladie.


Retrouvez tous les articles de biodécodage dans le SOMMAIRE.

Bibliographie :

Le grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel

Ouvrages de Christian Flêche