Symbolique des maux

Qu’est-ce que le décodage biologique des maladies?

J’ai découvert il y a quelques années le décodage biologique des maladies, aussi appelé biodécodage, et je dois avouer que je trouve cela fascinant.

C’est une discipline qui se développe et s’enrichit chaque jour grâce aux recherches et travaux de nombreux praticiens comme Christian Flêche, Salomon Sellam, Philippe Lévy, Roger Fiammetti, Claudine Corti, Jacques Martel, Lise Bourbeau, et bien d’autres…

Pour les articles de ce blog,  je m’appuie essentiellement sur les livres de Christian Flèche et de Jacques Martel, ouvrages que je vous conseille si le sujet vous intéresse.

Le principe du biodécodage et de la symbolique des maux

Lorsque nous vivons des situations dites « négatives », cela provoque en nous diverses émotions comme la colère, la peur, la frustration, la tristesse etc… Dans notre société, dans laquelle exprimer ce que l’on ressent est souvent vu comme une faiblesse, nos émotions sont souvent intériorisées et refoulées. Au fil du temps ou lors d’un traumatisme psychologique/affectif important, vient un moment où « la coupe est pleine » en quelque sorte, et c’est là que la maladie apparait.

Partant du principe que chaque partie du corps a une signification bien précise, le biodécodage a pour objet de comprendre le conflit lié à la maladie, selon l’endroit du corps touché.

L’idée est de retrouver le « choc initial » à l’origine du problème. Bien souvent, la prise de conscience de ce choc initial et la libération des émotions associées suffit à engager le processus de guérison chez la personne. Parfois, il sera nécessaire de faire un travail sur soi plus poussé pour arriver au même résultat. Chaque personne est différente.

Cette discipline est pour moi une manière positive d’aborder la guérison puisque le malade est rétabli en tant qu’acteur de sa santé et de sa guérison. C’est un bon outil pour travailler sur soi.

J’aimerais cependant rappeler que le biodécodage/décodage biologique n’incite nullement à arrêter un traitement médical et ne s’y soustrait pas, que ce soit bien clair. C’est un outil qui vient en plus d’un suivi médical approprié.

 


Retrouvez tous les articles de biodécodage dans le SOMMAIRE.