Pourquoi reprendre son pouvoir et sa responsabilité ?

Qu’est-ce que ça veut dire et à quoi ça sert ?

 Il nous arrive tous de traverser de mauvaises passes, de nous sentir dépassés par certains événements. On peut avoir l’impression de subir une situation, une personne, un travail, une maladie…

Dans ces moments là, 2 solutions s’offrent à nous :

  • On active le “mode Caliméro” : “Personne ne m’aime“, “Le monde est contre moi“, “Je n’ai pas le choix, je suis obligé de…“, “Mon patron m’oblige à…“, “De toute façon je suis nul, je ne sais rien faire“, “C’est pas ma faute, j’ai eu une enfance difficile“… et autres réflexions similaires.

OU

  • On prend conscience qu’on est co-créateur de notre vie et on devient responsable de ce qui s’y passe, le bon comme le mauvais.

 

Je vais bien évidemment vous parler de cette 2ème option : reprendre notre responsabilité et notre pouvoir face aux événements ! 🙂

En effet, c’est pour moi la 1ère marche à gravir pour aller mieux et pour reprendre les rênes de sa vie.

>> Quand on prend conscience que rien ni personne n’a de pouvoir sur nous, à partir du moment où on ne lui donne pas, alors on peut transformer totalement sa vie comme bon nous semble. 🙂


On me dit souvent : “Oui mais pour toi c’est facile : tu n’as pas de patron à qui rendre des comptes, tu es connectée à tes guides qui te disent quoi faire/font les choses pour toi…. patati patata“…

Alors déjà, non, je n’ai pas de liaison ADSL en direct avec mes guides qui me pilotent, me disent quoi faire ou me mâchent le travail, ce n’est d’ailleurs pas leur rôle… J’ai des galères et des choses à travailler comme tout le monde ! 😉

Et si je n’ai pas de patron, ce n’est pas par hasard, c’est parce que je l’ai CHOISI. Tout bêtement et tout simplement. J’ai créé cette réalité dans ma vie car c’était ce que je désirais, ça ne m’est pas tombé tout cuit tout chaud du ciel…

 

Quand on se retrouve dans une situation qui ne nous convient pas ou plus, la 1ère des choses est bien de se dire qu’on a créé cette réalité dans notre vie, consciemment ou non : on a choisi tel travail, tel conjoint, tels parents pour notre incarnation… etc

À partir de là, on prend conscience d’être responsable de la situation dans laquelle on se trouve et du fait soit d’en sortir, soit d’y rester.

Personne n’est suivi par un psychopathe prêt à nous découper en rondelles si on fait un choix… 😉

On peut choisir de continuer un travail dans lequel on se sent mal, pour des raisons financières par exemple, mais à ce moment : on prend la responsabilité de son mal-être au travail. Si le patron ou les collègues sont tellement insupportables, c’est vous qui choisissez de rester car vous estimez, consciemment ou non, que votre sécurité financière est plus importante que votre bien-être.

Même raisonnement au niveau sentimental : votre conjoint est désagréable avec vous, il ne vous fait que des critiques et vous n’en pouvez plus ? À vous de choisir si vous le quittez ou non. Vous êtes responsable de votre situation et des choix que vous faites.

 

Je ne porte aucun jugement sur les choix qui sont faits quand je dis tout cela. 🙂 Chacun a le droit de faire les choix qu’il veut et qu’il estime juste, quels qu’ils soient.

Je souhaite simplement que chacun assume et prenne la responsabilité de sa situation.

On est tous co-créateur de notre vie !

 

Il en va de même quand on est malade : personne n’est malade par hasard ou ne se trouve pas au mauvais endroit au mauvais moment.

Quand je dis qu’on est responsable de sa maladie, ce n’est pas pour dire “bah voilà, tu t’es créé ta maladie, tu te débrouilles, c’est de ta faute…“. Être responsable c’est ne pas se victimiser et surtout comprendre qu’on peut prendre les rênes de sa guérison et agir activement dans ce sens. Ne pas être un “patient” en fait… 🙂

C’est pour cela que je trouve le décodage des maladies intéressant !

Accepter de prendre la responsabilité de sa situation demande du courage, je n’ai pas dit que c’était simple. Il en va de même quand on souhaite changer des pans importants de sa vie. Le mode Caliméro est beaucoup plus facile à activer… Il faut avoir le cran et l’honnêteté de se regarder dans la glace, d’admettre peut-être ses erreurs et de faire les choix qui nous rendrons plus heureux.

 

En résumé, je dirais que personne ne peut vous empêcher de créer la vie dont vous rêvez, à part vous même peut-être, mais ce sera votre choix… 😉

Fanny

Fanny aide ceux qui le désirent à se reconnecter à leur enfant intérieur et à qui ils sont vraiment au fond d'eux-même, afin de ramener plus de joie et de légèreté dans leur quotidien.
.
> Retrouvez son livre ici : Petit manuel du soi
> Les packs "Coups d'pouce : Confiance en soi - Harmoniser ses relations - Gérer sa colère...et bien d'autres à venir..."