Symbolique des maux

Symbolique : Fibromyalgie

La fibromyalgie est un ensemble de troubles caractérisé par des douleurs voire des sensations de brûlures musculaires, une fatigue chronique et des problèmes de sommeil, entre autres.

C’est une maladie qui est encore mal comprise et mal diagnostiquée. Elle touche surtout les femmes.

Il semble qu’un dérèglement du système nerveux en soit une des causes, que ce soit suite à un stress répété ou intense par le passé, ou suite à une infection virale. Le corps reste comme bloqué en mode « protection » et « réaction » et la sensibilité aux perturbations rencontrées, notamment la douleur, est plus élevée.

Symbolique de la fibromyalgie

Avec la fibromyalgie, ce qui ressort en premier lieu c’est une grande fatigue et des douleurs, et qui vont renvoyer, symboliquement, à une forme d’impuissance et d’épuisement psychique ou émotionnel.

  • Rester inconsciemment bloqué dans un traumatisme ou une période stressante qui nous a beaucoup marqué.
  • Être très anxieux, s’inquiéter de tout.
  • Avoir du mal à profiter de l’instant et de la vie en général.
  • Ne pas aimer ce qu’on fait dans la vie, croire que la vie est un combat.
  • Se dévaloriser et ne pas se sentir à la hauteur par rapport à une situation où on se sent dépassé.
  • Se sentir impuissant face à des changements dans sa vie.
  • Être trop exigent avec soi, être trop perfectionniste et rigide dans sa façon de penser, s’en demander beaucoup au point de n’être jamais satisfait de qui l’on est et de ce que l’on fait, entrainant à la longue de la dévalorisation et un grand sentiment d’impuissance.
  • Se saboter dans ce que l’on fait, ne jamais s’autoriser à réussir, à profiter, à se faire plaisir.
  • Être très marqué par un traumatisme ancien, de l’enfance par exemple, qui entraine de la culpabilité et/ou une grande souffrance intérieure qui n’ont pas été exprimées.
  • Ne pas se sentir à sa place, avoir la sensation d’être de trop, être rejeté.
  • Se sentir délaissé par l’entourage et ne pas recevoir tout l’amour dont on a besoin.
  • Ne pas se sentir digne d’être aimé et valorisé.
  • Avoir construit une carapace autour de soi suite à un trop-plein, à une accumulation de stress, de blessures et/ou de moments difficiles où on s’est senti seul et pas assez épaulé et entouré.
  • Ne pas avoir écouté ses émotions, ses besoins et ses envies au cours de vie, et avoir été trop exigeant envers soi-même.
  • Avoir l’impression de devoir toujours en faire plus pour être aimé et considéré, mais sans jamais être satisfait de soi.

 

Pour aller vers une amélioration dans ce type de problématique, il va être important d’aller changer de regard sur soi, de s’apporter de la douceur, de la compréhension, de l’écoute et de prendre soin de soi et de ses besoins de façon générale.

Il peut aussi y avoir des émotions à accueillir pour libérer de la tristesse, de la colère ou encore de la culpabilité refoulées et accumulées tout au long de la vie.

Plus on va aller cultiver l’amour de soi, prendre soin de soi, faire des choses pour le plaisir et être davantage dans une certaine souplesse d’esprit, et plus on va pouvoir sortir de ce syndrome.

 


Retrouvez tous les articles de biodécodage dans le SOMMAIRE.

Bibliographie :

Le grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel

Ouvrages de Christian Flêche