Phytothérapie

Fiche : le coquelicot

Nom latin : Papaver rhoeas

Famille des papavéracées

Le coquelicot, dont le nom fait référence à une « crête de coq », est une plante herbacée bien connue qui pousse au bord des champs et dans les prairies d’Europe.

En phytothérapie, on utilise les pétales des fleurs. Elles sont récoltées en mai-juin puis mises à sécher. Attention, les fruits sont toxiques !

Composants

Les pétales de coquelicot contiennent des mucilages, des glycosides anthocyaniques et des alcaloïdes (dont la rhoeadine).

Propriétés du coquelicot

  • Antitussive
  • Antispasmodique
  • Neurosédative

Indications

  • Palpitations cardiaques de l’adulte (avec un cœur sain)
  • Insomnie légère (adulte et enfant)
  • Toux sèche
  • Enrouement

Précautions d’emploi : Respecter les doses conseillées, risque d’intoxication dans le cas contraire.

 Utilisations

  • Infusion : Faire infuser 2 c. à café de pétales de fleurs par tasse pendant 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour avec du miel éventuellement. En cas d’insomnie, boire une tasse au coucher.

 

À voir :

L’infusion : mode d’emploi